RSS feed
                                                                                        
' Jacques Clauzel Peintures / Gravures '. In invitation Caisse d'Epargne Languedoc-Roussillon. Foire ARTéNIM 2004.

Maurice Benhamou critique A.I.C.A.

II n'y a pas, dans l'œuvre de Jacques Clauzel, de hiérarchie entre une peinture et une gravure. Non seulement parce que toutes deux, utilisent le même support de papier, mais surtout parce qu'elles manifestent des points de vue différents qui enrichissent et approfondissent la même recherche. Surtout, la multiplication des techniques et donc des processus vise à briser tonte force unificatrice, tout effet de 'tableau'. L'œuvre se veut un système complexe qui se développe en quelque sorte par dilatation et non une accumulation d'objets.

Ainsi en ce qui concerne par exemple les surfaces, elles sont souvent, dans les peintures, griffées, râpées, usées, scarifiées; elles subissent parfois des arrachages qui les mettent en cause, laissant à découvert l'intérieur du papier comme une cicatrice sensible. Travail par retrait qui tend vers un épurement plastique qu'accomplissent pour leur part les gravures. Nous avons alors des saturations, des compressions d'encre qui produisent un noir si profond qu'il boit le regard.

Maurice Benhamou   10 juillet 2004

in invitation Caisse d’Épargne Languedoc-Roussillon. ARTéNIM 2004



Skip Navigation LinksPage d’accueil > Bibliographie